Olga Bancic – Une jeune mère dans la Résistance

De : Marie-Florence Ehret

Collection : Elles ont osé!

Être mère d’une enfant de 5 ans, oser entrer dans la clandestinité et s’engager dans la résistance armée de la France, un autre pays que le sien, contre les nazis.
«Ma chère petite fille, mon cher petit amour. Ta mère écrit la dernière lettre, ma chère petite, demain à 6 heures, le 10 mai, je ne serai plus. Mon amour, ne pleure pas, ta mère ne pleure pas non plus…»
Ces mots sont extraits de la lettre écrite le 9 mai 1944 par Olga Bancic à sa fille Dolorès, alors âgée de 5 ans. Engagée dans la Résistance française, cette jeune femme roumaine, juive et communiste, faisait partie du groupe de FTP immigrés dirigés par Missak Manouchian. Arrêtée avec ses camarades, elle fut exécutée par les nazis. La vie et le combat d’Olga Bancic sont un exemple pour tous ceux qui refusent le triomphe de la barbarie. Le destin du groupe Manouchian auquel elle appartenait a inspiré le célèbre poème d’Aragon chanté par Léo Ferré sous le titre de L’Affiche rouge.

ISBN : 9791021407626 | 14,95 € | paru le 24/02/2022
Broché | 14.5 × 19.0 cm, de 11 à 13 ans

Autres romans de Marie-Florence Ehret chez Oskar éditeur:

UGS : 9791021407626 Catégories : , ,

Vous aimerez peut-être aussi…